BIENVENUE
chez
POPS-DOLLAR
Vive Le Jazz !

Bill Coleman
Bill COLEMAN à Yverdon (CH) en 1960.

Bill COLEMAN, trompette/vocal, était un musicien exceptionnel et homme d'une extrême gentillesse. Il a joué dans les orchestres les plus célèbres. Il était né le 4 août 1904 à Paris, Kentucky. Il décède en France, le 25 août 1981.
Il prend ses premières leçons de trompette avec Wingie CARPENTER. Alors musicien amateur il débute avec un groupe dirigé par le trombone J.C. HIGGINBOTHAM. Il fait ses premiers pas en tant que musicien professionnel chez Cecil SCOTT, avec qui il se rend à New York en décembre 1927. En 1929, il rejoint l'Orchestre de Luis RUSSEL. C'est le succès pour Bill qui va accomplir une carrière magnifique en compagnie des plus grands noms du Jazz!
Je voudrais citer, entre autres, Charlie JOHNSON (1930) - Lucky MILLINDER (1933) - Benny CARTER - Teddy HILL (1934) - Fats WALLER - Freddy TAYLOR (1935 à Paris puis Bombay) - Willie LEWIS (1937 retour à Paris) - de 1938 à 1940 il vit au Caire et à Alexandrie. Il quitte l'Égypte pour les USA en 1940 et rejoint Benny CARTER - Fats WALLER - Teddy WILSON - Andy KIRK - Noble SISSLE - Mary Lou WILLIAMS et Sy OLIVER... La liste est encore longue..!

En 1947 il s'établit en France, se marie avec une Suissesse, LILY, qui s'occupe encore aujourd'hui de jazz, particulièrement du jazz que Bill a si merveilleusement diffusé. Durant ces 33 années, Bill COLEMAN sera très actif. On le verra et entendra fréquemment dans les festivals, les cabarets et les Salles de concerts. Il apparaîtra à la télévision et dans des films de courts métrages. Il enregistrera de nombreux albums. Il va ainsi parcourir les pays d'Europe, accompagné par les meilleurs musiciens disponibles. Il a écrit et édité un livre, TRUMPET STORY avec en sous-titre: "Souvenirs d'un grand du jazz". Editions CANA, Paris. La vie de Bill y est décrite avec beaucoup d'humour et de détails très personnels. C'est une leçon d'optimisme et de joie de vivre...! Du blues à l'état pur !

Un homme exceptionnel, un ami, un musicien de grande classe vient de nous quitter pour toujours.

Raymond DROZ

tromboniste de jazz, chef d'orchestre, arrangeur-compositeur est décédé à Zürich, le 23 juin de cette année 2000.

Alt Raymond Dzoz

C'est en décembre 1954 que je l'ai rencontré, peut-être pour la première fois. Il est alors à la tête de son "Dixieland Jazz Group" une excellente formation qui accompagnait le célèbre clarinettiste de La Nouvelle-Orléans Albert Nicholas. Nous avons eu le privilège de le réentendre à plusieurs occasions dans notre ville d'Yverdon. A partir des années soixante sa carrière s'est déroulée dans d'autres régions. Mais nous ne l'oublierons jamais !
Les images de cette page sont inédites! Dixieland Jazz Group" une excellente formation qui accompagnait le célèbre clarinettiste Albert NICHOLAS de La Nouvelle-Orléans en 1954.

Georges E. Mathys

Un très grand musicien vient de nous quitter:

Benett Lester " Benny " CARTER.

Ce nom survivra à jamais. Comme pour la musique de Jazz ! On ne pourra oublier l'immense apport de ce musicien exceptionnel, arrangeur, compositeur, saxophoniste et trompettiste. Seul, en tant que soliste, sa personnalité enthousiasmera les amateurs du monde entier. On retrouve cette élégance, ce phrasé et cette sonorité dans ses arrangements. Il suffit d'écouter les enregistrements de son Orchestre, dans les années trente, pour apprécier ces arrangements en particulier les sections des anches. Que les sonorités sont belles, ça coule avec aisance, c'est fluide et ça swingue ! C'est là le reflet de la forte personnalité de Benny CARTER: précision, élégance et joie de vivre. Et durant toute sa la vie, sa manière de se présenter, de converser et de se déplacer étaient l'image fidèle de son style musical.
Alt Benny Carter

Benny CARTER naquit à New York, le 8 août 1907. Il nous a quittés à l'âge de 96 ans, le 12 juillet 2003.
Au revoir Benny CARTER. Merci pour le plaisir que vous nous avez offert. Grâce à vos enregistrements les générations futures ne pourront vous oublier !

Pour visiter mon Site, cliquez ici !
Pour communiquer, c'est ici !



Alt Armstrong