Jazz In Yverdon

Suite No. 4

1977 - 1978

Concert

FROM NEW ORLEANS
to
HARLEM

with

Sammy PRICE, p.
George KELLY, ts - Johnny Letman, tp - Freddie LONZO, tb. - Bill PEMBERTON, b.
Ronie COLE, dm.

Yverdon, le 3 novembre 1977

Johnny Letman & Sammy Price

Sammy Price "Samuel Blythe" piano, vocal, vit le jour à Honey Grove, Texas, le 6 octobre 1908. En 1918, il a donc 10 ans, sa famille déménage à Dallas. C'est à cette époque qu'il débute au piano. Sammy Price a joué avec une quantité de musiciens célèbres et il a accompagné les chanteuses les plus en vogue dans le monde du jazz et du blues. Je ne citerai que quelques noms car la liste serait trop longue à mentionner ici: Lee Collins - Bunk Johnson - Sidney Bechet - Jimmy Rushing - Blue Lu Barker, Trixie Smith - Rosetta Tharpe - Mary Knight. Il a beaucoup enregistré et rares sont ses disques qui peuvent laisser insensibles. En direct, il faisait une grosse impression. C'était un Chef ! J'ai assisté à des séances en studio ou il pouvait assurer ses interprétations sans devoir reprendre fréquemment pour fausses notes ou mauvais tempo. C'est en pleine forme qu'il a présenté sont ensemble sur la scène d'Yverdon. Freddy Lonzo, jeune trombone plein d'enthousiasme et de fougue, jouant selon la tradition New Orléanaise, Johnny Letman, trompette en pleine possession de ses lèvres. ainsi que l'excellent bassiste Bill Pemberton, secondé par Ronnie Cole à la batterie. A eux deux, ils ont contribués à maintenir un excellent balancement rythmique. Une très belle soirée pour les amateurs de jazz traditionnel !

Concert

Oliver JACKSON REAL EXPRESS
with

Oliver JCKSON, dm. - Johnny GRIMES, tp. - Dickie HARRIS, tb. - Haywood HENRY, sax. - Jimmy POWELL, alto sax
Cliff SMALLS, p - Leonard GASKIN, b.
Bunny BRIGGS, tap-dancer.

Yverdon, le 9 février 1978

Oliver JACKSON excellent batteur, probablement un, parmi les meilleurs de l'époque, avait réuni un ensemble qui ne ressemblait en rien aux trios dont il était passé maître depuis un certain nombre d'années. Le choix des musiciens était attrayant, des noms d'artistes qui était gravé dans la mémoire de tous les amateurs de jazz. Une belle perspective qui n'a finalement pas réussi à nous satisfaire pleinement. Pour mettre sur pied un orchestre de cette importance, il faut des arrangements et de longues heures de travail en répétition. C'est sur ces questions de précision et de mise en place qu'il y eut des lacunes. Malgré ces détails, d'une évidente importance, la soirées fut très agréable. Il y eu d'excellents moments, de très bons solos, une formidable section rythmique et, soirée inoubliable, la présence de Bunny BRIGGS, formidable danseur, acrobate et swingman qui, grâce à son grand art, a su séduire et enthousiasmer le public.

Concert

Illinois JACQUET and his All STARS.

with

Hank JONES, p. - George DUVIVIER, b.- J.C. HEARD, dm.

Yverdon, le 3 mars 1978

Photos
gauche:

I. JACQUET
Suze Mathys
Hank JONES

droite:

J.C. HEARD
G. DUVIVIER

C'est devant une salle bien garnie d'un public fidèle d'amateurs Yverdonnois, pour une part, et par les membres des Jazz-Clubs de Neuchâtel, Lausanne et Genève, d'autre part, qu' Illinois - Jean Baptiste - JACQUET se présenta, accompagné d'un trio hors classe, composé par l'excellent pianiste Hank JONES, l'exceptionnel George DUVIVIER à la contrebasse et le super swinguant batteur J-C-HEARD. Un ensemble de cette qualité représentait à l'époque le meilleur dans le genre. Il y avait certainement encore de nombreux excellents musiciens mais le quartet présent ce soir là n'avait rien à envier de personne. Nous avions sur scène une rythmique pleine de swing et d'intelligence, des solistes à la personnalité bien présente, ayant participé aux rencontres les plus célèbres en compagnie des grands noms du monde du jazz. Ils sont sur une majorité d'étiquettes des enregistrements les plus recherchés par les amateurs. Leurs carrières fut des plus éblouissantes.

Concert

TRIBUTE to Duke ELLINGTON


with

Cat ANDERSON, p - Booty WOOD, tb - Harold ASHBY, tenor sax - Norris TURNEY, alto sax - Raymond FOL, p - Aaron BELL, b - Sam WOODYARD, dr.

Yverdon, le 21 avril 1978

Duke ELLINGTON, compositeur et chef d'orchestre de génie, naquit à Washington le 29 avril 1899. Son oeuvre a marqué ce siècle. Elle restera impérissable. Sa personnalité, sa créativité, les innombrables faces de ses productions et le style unique et la qualité d'interprétation de son orchestre font de DUKE l'artiste le plus représentatif et le plus original de toute la musique en général, mais du jazz en particulier. Il mourut à New York, le 24 mai 1974.
C'est quatre ans plus tard donc, en avril 78, en son souvenir et en son hommage que nous avons réuni cet ensemble de musiciens, tous de grands et renommés solistes qui ont participés directement à l'oeuvre du DUKE. Ils ont tous appartenu au très célèbre Duke ELLINGTON Orchestra ! A l'époque il était encore possible de réunir des musiciens très familier du style Ellingtonien. Il était donc temps d'en profiter !
Ayant tous joué ensemble et de ce fait, connaissant les thèmes et les arrangements, cette formation pouvait retrouver le "parfum musical" si particulier de leur chef disparu. Quant au pianiste Raymond FOL, bien que Français, et n'étant pas vraiment considéré comme membre de l'orchestre, la musique du DUKE par contre, n'avait aucun secret pour lui. Il était au piano probablement celui qui a le mieux su adapter ce jeu très particulier du "piano player" !
Ce concert eut un immense succès. Les prestations de ces excellents musiciens, réunis sous la trompette de Cat Anderson, furent d'une très grande qualité. Tous étaient en grande forme. Le contact avec la salle fut immédiate. La section rythmique, conduite par Sam Woodyard, swinguant au maximum et assurant un tempo infallible, facilita la succession d'excellents solis ainsi que les nombreuses parties d'ensemble toujours très au point. Une soirée dont il fait bon se souvenir.


Alt Armstrong